La mélatonine et la qualité spermatique

Des études récentes montrent le bénéfice de la mélatonine sur les organes de reproduction lors de traitement de PMA

La mélatonine est un composant naturel, produit par une petite structure cérébrale, la glande pinéale ou épiphyse, située au milieu du crâne. Cette glande endocrinienne a l’unique et étrange propriété de servir de convertisseur biologique de l’information sur la lumière environnante et c’est un élément central du système de contrôle de nos rythmes biologiques.

Dès l’âge de 3 mois, la mélatonine est présente dans la circulation, augmentant durant les moments de la journée ou il y a le moins de lumière pour devenir une véritable « hormone de l’obscurité ». Son augmentation chaque nuit « ouvre les portes du sommeil » et, au cours de la vie elle diminue. Cette diminution peut être la cause d’insomnies ou de risques de cancer.

Ainsi la mélatonine a la faculté de de coordonner et de réguler les rythmes biologiques du corps, un effet antioxydant puissant et une fonction d’excellent protecteur naturel des cellules.

Les organismes aérobies, c’est-à-dire ceux qui n’utilisent pas d’oxygène dans leur métabolisme, sont continuellement exposées au stress oxydatif (EO) qui se produit lorsque la génération de radicaux libres dépasse la capacité d’éliminations d’antioxydants naturels, pouvant affecter l’intégrité de son ADN.

Les radicaux libres produisent au cours du métabolisme cellulaire normal et dans certaines situations comme l’exposition à des radiations ionisantes, à des rayons ultraviolets, pollution, tabagisme, etc

Melatonina_nuecesLe sperme contient des antioxydants qui protègent les cellules germinales du danger oxydatif de l’environnement. Cependant, les antioxydants sont éliminés par les techniques de PMA (TRA) rendant les spermatozoïdes vulnérables au danger oxydatif.

Des études récentes montrent l’action bénéfique de la mélatonine sur les organes de reproduction. Elle offre une protection aux spermatozoïdes face au danger d’oxydation en préservant leur viabilité, la quantité et augmente la qualité embryonnaire quand on utilise les techniques de reproduction assistée (TRA).

A l’heure actuelle, l’utilisation de la mélatonine dans les traitements de fertilité est associée de manière significative à la réduction des radicaux libres et au stress oxydatif, qui peut affecter la qualité des spermatozoïdes.

Même si elle ne se produit que pendant les périodes d’obscurité, il est également possible de l’obtenir en intégrant à notre régime alimentaire quotidien :

  • Des noix : certaines études montrent qu’en en mangeant régulièrement, on augmente la quantité de mélatonine dans le flux sanguin et fait ainsi obstacle au stress oxydatif.
  • Du riz, de l’avoine et du maïs : ces 3 aliments sont ceux qui contiennent le plus de mélatonine par gramme.
  • Les cerises : certaines variétés de cerise, les plus acides, contiennent une concentration de mélatonine élevée, que l’on retrouve notamment chez certains mammifères.
  • Banane : Dû à la concentration de mélatonine qu’elles contiennent, les spécialistes recommandent d’en manger le soir.
  • Tomates : Comme les bananes, ce fruit contient une concentration de mélatonine. Il est recommandé d’en manger quotidiennement.
Publié dans Fertilité/ Infertilité, PMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*