Les jours suivant le transfert embryonnaire…

Le grand jour est arrivé: le jour du transfert des embryons. Tout s’est bien passé, maintenant il n’y a plus qu’à attendre… Le temps passe et je me sens de plus en plus tendue, je pense au fait que j’ai mes embryons dans mon corps, je marche en faisant attention parce que je veux tout faire pour avoir ce résultat positif tant attendu. Je prends soin de moi tout en essayant de capter les signes de mon corps m’indiquant la grossesse. Les jours me semblent longs jusqu’à la prise de sang. Aujourd’hui je n’y tenais plus et j’ai fait un test de grossesse 3 jours avant la date prévue, et évidemment le résultat est négatif, bref c’est encore pire. Et le comble : aujourd’hui j’ai des petites pertes de sang, quelle horreur ! Mais qu’est-ce qui se passe ?

Voici une des histories réelles que nous écoutons fréquemment en consultation. Les nerfs et les pertes de sang. Malgré le fait qu’on ne puisse accélérer le temps, nous pouvons aider à comprendre ce qui se passe :

Les pertes de sang, qui ont lieu dans de nombreuses occasions, peuvent être occasionnées par le fait que l’embryon, en réalisant son implantation, rompe un petit capillaire de l’endomètre qui laisse alors échapper un peu de sang. Les pertes de sang peuvent également être occasionnées par une petite région de l’endomètre  qui se détache en raison de difficultés de vascularisation annonçant les prochaines règles, ou parfois les deux choses peuvent se produire en même temps (au niveau de deux parties différentes de l’endomètre ; il y a un début de gestation d’une part pouvant parfois engendrer des saignements et d’autre part, une zone de l’endomètre peut provoquer un petit saignement).

Et à l’inverse, il se peut qu’il n’y ait pas de saignements (qu’il y ait grossesse ou pas) car les circonstances antérieures n’ont pas toujours lieu. Il s’agit d’un doute qui sera résolu avec le temps, lorsque sera arrivé le jour correct pour le test de grossesse. Et quoi faire pendant ce temps ?

Patienter calmement. Limplantation est un processus délicat, qui échappe à notre contrôle et que nous pouvons seulement améliorer en ayant l’esprit détendu pour que le corps fonctionne mieux. Nous savons tous que le fait d’être nerveux et anxieux produit une augmentation des battements cardiaques et accroit la pression artérielle par le biais d’une décharge d’adrénaline (une hormone que le corps produit de manière défensive pour nous adapter au stress) et cela peut nuire à la gestation.

Nous souhaitions rédiger ce message pour que les patientes ne se stressent pas davantage en cas de pertes de sang lors de lattente du test de grossesse, car cela n’indique rien, il n’y a rien de plus à faire, simplement attendre un petit peu plus jusqu’au test de grossesse, que nous vous espérons positif.

Bonne chance à tous ceux qui attendent le résultat de leur test de grossesse. Nous y arriverons.

Dr. Pascual Sánchez Martín.

Gynécologue et Directeur médical de Ginemed

Publié dans Fertilité/ Infertilité, Grossesse, Gynécologie, PMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*